ZAC DE BONNE

LIEU : Grenoble (38)

MAÎTRE D’OUVRAGE : Ville de Grenoble (38) – SEM Sages (38)

ARCHITECTE EN CHEF DEPUIS 2004

MISSION D’ARCHITECTE-URBANISTE-COORDINATEUR : 480 000 € HT

SURFACE : 15.7 ha

PROGRAMME : CONCERTO

  • 850 logements (35% locatif social)
  • 15 000 m² de commerces
  • 6 000 m² de bureaux
  • Hôtel 4 étoiles
  • Résidence pour étudiants
  • Parc urbain de 5 hectares et de jardin en cœur  d’îlot
  • École de 15 classes extensible à 17

 

PLAN D’AMÉNAGEMENT :

Agence Devillers

La caserne de Bonne, qui accueillait le 27ème régiment d’infanterie, formait une enclave dans la ville. Libérée en 1994 par l’armée, l’aménagement de cette dernière vaste emprise de centre-ville se veut exemplaire. Christian Devillers, lauréat de la consultation en 2000, propose un plan masse faisant la part belle à des espaces publics structurants grâce à une compacité affirmée. AKTIS Architecture est retenue en tant qu’architecte en chef en 2004. Simultanément, la maîtrise d’ouvrage reconsidère le projet sur lequel elle veut prendre de l’avance en divisant par deux les normes en vigueur (RT 2000) sur le plan des consommations énergétiques du bâti, en rendant les bâtiments accessibles à tous (réglementation 2007) et en réfléchissant à la place de la voiture.

Dans le cadre du programme européen Concerto, le projet évolue en un écoquartier soumis au respect d’un strict cahier des charges : il anticipe sur la ville durable future et accueille des opérations pionnières. Avec le projet de Bonne, la ville de Grenoble pose les fondements de l’habitat urbain du XXIe siècle. Cet écoquartier (primé en 2009) a bénéficié d’une conjoncture qui a permis, grâce à une forte volonté politique, de mobiliser les différents acteurs de la construction (promoteurs, architectes, bureaux d’études et entreprises) autour d’un objectif d’efficacité énergétique particulièrement ambitieux.

Le quartier de Bonne participe aujourd’hui pleinement à l’animation et à l’attractivité du centre-ville, qu’il prolonge jusqu’aux Grands Boulevards, en offrant à tous, habitants et usagers, un nouveau lieu de vie. L’émergence de cet écoquartier a impulsé une vraie pratique autour des questions relatives à la Haute Qualité Environnementale, à l’émission de gaz à effet de serre et de CO2, à la consommation d’énergies fossiles. Le modèle diffusé à travers la vitrine environnementale et technique impliquait une spécificité opérationnelle au regard d’une stratégie de développement locale. Ce projet pilote a exigé un management de projet de type intégré avec toute la chaîne des acteurs qui a eu pour résultat une progression collective de l’ensemble des partenaires.

La ZAC de Bonne a déclenché une nouvelle dynamique partagée par l’ensemble des responsables politiques et des acteurs de la construction pour développer un urbanisme plus durable et à laquelle  AKTIS a contribué à toutes les phases du projet depuis l’établissement du cahier des charges et le découpage opérationnel jusqu’à la coordination des opérations, en passant par l’arbitrage des concours et l’attribution de tous les bâtiments et espace publics de la ZAC.