EHPAD de Vizille

LIEU : Vizille (38)

MAÎTRE D’OUVRAGE : Maison de retraite-EHPAD de Vizille – SERL (AMO)

LIVRAISON : fin 2020

COÛT TOTAL : 9.9 M€ HT

PROGRAMME : Label RT2012

  • Restructuration et extension de l’EHPAD de Vizille : travaux en site occupé
  • 121 chambres
  • Espaces communs rendus PMR

MISSION : BASE + DIAG + EXE

BUREAUX D’ÉTUDES :

  • COGECI – structure
  • AUBERGER FAVRE – fluides
  • PROCOBAT – économie
  • ACOUPHEN – acoustique
  • AGS – VRD
  • SE&ME – HQE

EHPAD de Vizille (Isère)

Le projet de restructuration lourde de l’Ehpad de Vizille nous a amené à gérer une problématique multiple et complexe : une contrainte de construction en site occupé, une contrainte de phasage en plein effectif, une implantation des existants laissant peu d’espaces libres, des résidents, des familles, qui sont confrontés à des situations difficiles (maladie, perte d’autonomie), pour lesquelles l’idée d’une restructuration sur plusieurs années n’a pas d’intérêt direct, donc peu de sens, et un contexte urbain qui doit être valorisé par le projet, en préservant les façades végétales et en offrant de vraies façades bâties. C’est également la problématique de construction d’un nouvel équipement qui puisse, par sa morphologie et son évolutivité, résister mieux à l’obsolescence que l’établissement sur lequel nous intervenons.

Nous avons fait le choix d’une démolition partielle de l’établissement existant, qui nous a permis ainsi de réaliser un phasage de travaux confortable et relativement restreint dans le temps, et d’offrir au final un établissement compact et fonctionnel, proche de ce qui se serait construit avec un établissement totalement neuf. Des principes d’inscriptions qui déterminent la morphologie d’un nouveau bâtiment qui enveloppe l’ancien, dans un rapport trouble où les limites de l’un et l’autre disparaissent. Une manière d’accepter l’architecture un peu datée et peu marquante du bâtiment existant, et de l’inscrire sans effort ni trop d’investissement dans un nouvel ensemble.