ST FRANÇOIS LONGCHAMP

LIEU : St François Lonchamp (73)

MAÎTRES D’OUVRAGE : Commune de St François Longchamp (73) & MV résidences (38)

LAURÉAT : avril 2017

COÛT TOTAL : 55 M €

SURFACE : 27 628 m2

PROGRAMME :

Résidences hotelières 4*et 3*

Résidences en copropriété

Chalets

Logements saisonniers

EQUIPE DE MAITRISE D’OEUVRE :

AKTIS (38), urbanisme, architecture et paysage, Mandataire

UGUET (73), VRD

CANOPEE (38), HQE

ST FRANÇOIS LONGCHAMP

Située à l’embouchure de la vallée de la Maurienne, la Station de Sports d’hiver  de St François de Longchamp (800- 2800m) entreprend  un vaste projet de requalification urbaine & paysagère. Ce projet va permettre à la station de se réaffirmer en tant qu’acteur du tourisme de montagne dans la région et apporte une réponse pertinente à un réel besoin de fonctionnement lié à une augmentation toujours  croissante de demandes d’hébergements hiver et été.

Situé sur les pistes, entre le front de neige et Plan Mollaret, l’UTN de la Lauzière bénéficie d’un positionnement clef et s’inscrit donc comme le véritable projet structurant de la station.  La topographie du site est particulière avec une pente allant jusqu’à 30% et  des contraintes hydrographiques fortes. La réussite de l’opération réside donc, en partie, dans la bonne intégration des constructions sur le site naturel. La solution apportée par notre agence est un système étagé de constructions fractionnées, lesquelles bénéficieront de larges ouvertures, de balcons et terrasses. Les bâtiments profiteront ainsi d’un panorama exceptionnel sur la Vallée et les massifs environnants et d’orientations de choix (Ouest & Sud) leur assurant un apport généreux en lumière naturelle.

Parti-pris architectural 

La découpe en « gros chalets » des volumes bâtis associée à des toitures à pentes et  ponctuellement de toits-terrasses ont permis d’atténuer la densité de l’ensemble. L’architecture proposée est en cohérence avec l’existant et reprend dans sa globalité les caractéristiques des chalets  alpins : l’ancrage dans l’histoire des Alpes et de la station est ainsi assuré tout en apportant une touche contemporaine dans la pureté des lignes et des matériaux.

La pierre et le bois, matériaux intemporels des Alpes sont utilisés dans un vocabulaire architectural épuré mettant en avant un jeu de lignes verticales et horizontales. La verticalité sera marquée par l ’emploi de pierres et  l’horizontalité assurée par le bois  apportant confort et chaleur et renforçant l’effet de « boîtes vitrées » recherché.