PYTHON - ZAC LA PRESQU'ÎLE

LIEU

Grenoble (38)

MAÎTRE D’OUVRAGE

Bruno Blain Promotion

mission : Base + Exe

EQUIPE DE MAÎTRISE D’OEUVRE : 

AKTIS Architecture – Mandataire

EDOUARD FRANÇOIS – Architecte associé

MATTE – structure

INGENERGIE – fluides

DYPTIQUE – économie

SOCOTEC – bureau de contrôle

PROGRAMME : R+10 avec duplex

47 logements en accession

22 Places de parking en souterrain

1 local commercial en RDC

COÛT : 4.7 M€ HT

SUPERFICIE : 2866 m²

RT 2012 -30% – Ecocité

L'intégration urbaine au coeur du projet

Le Python se situe dans l’Éco-quartier Presqu’île à Grenoble, secteur Cambridge. Ce quartier Presqu’île matérialise la volonté de la ville de s’inscrire dans un processus de renouvellement urbain durable. Il s’agit d’implanter des logements en accession au cœur d’une zone anciennement fortement industrialisée, en respectant un cahier des charges relevant de la conception de bâtiments à Haute Qualité Environnementale, mais également d’atteindre par cette implantation une mixité sociale et générationnelle, ainsi qu’une diversité d’usages.

L’ensemble est un bâtiment d’habitation R+9 (R+10 avec duplex) comprenant 47 logements possédants chacun un grand balcon loggia.

Le quartier Presqu’île est caractérisé par son plan-masse reprenant la typologie de l’« îlot ouvert », qui permet une densité de construction visuellement moins forte et une grande porosité du bâti, intégrant des passages réservés à des circulations dites « douces » en cœur d’îlot, en marge de la voirie proprement dite. Les cœurs d’îlots sont travaillés pour permettre à la fois une desserte interne et un passage simplifié de l’un à l’autre, y compris pour les personnes à mobilité réduite.

Sur le plan urbain, un travail fin a été mené sur la volumétrie du bâtiment conformément aux prescriptions d’AECDP, architecte en chef de la ZAC. Le bâtiment « le Python », propose une volumétrie fractionnée en deux entités. Les deux volumes sont connectés en rez chaussée par un socle comprenant les locaux communs et le commerce. Le volume fragmenté est traité comme un corps de bâtiment harmonisé par des façades unitaires mais introduit une variation d‘échelle et une multiplication des percées visuelles sur la rue des martyrs. Un travail important a été mené afin de limiter les ombres portées et ouvrir au maximum les logements sur le cœur d’îlot.