HÔTEL-Résidence de la Sétaz

LIEU

Valloire

MAÎTRE D’OUVRAGE

LVH Vacances- promoteur- investisseur-exploitant-gestionnaire

MAÎTRISE D’OEUVRE 

AKTIS architecture &urbanisme  (mandataire)

PROGRAMME

60 chambres

35 appartements

SP

6360m2

Situés en entrée Sud de la vallée de la Maurienne, entre 1400 et 2600 mètres d’altitude, le village et la station de sports d’hiver de Valloire s’engagent dans une opération immobilière sur le site de l’ancien Hôtel de la Sétaz. Ce bâtiment, qui a marqué l’histoire et le paysage de Valloire depuis plus de 50 ans, va céder sa place à un projet ambitieux de résidence hôtelière en mesure de répondre en partie, aux afflux touristiques hivernaux.

Ce projet emprunte à l’architecture vernaculaire savoyarde ses fondamentaux (toiture à double pan à débord, soubassement en pierres et bardage bois) en y apportant modernité, confort, lumière, performance énergétique et environnementale.

Ainsi, le bâtiment proposera des volumes fragmentés, avec un jeu de toiture double-pan laissant place à la lumière naturelle grâce aux avant-toits perpendiculaires au faitage principal. La résidence accueillera une toiture-terrasse abritée et orientée plein ouest hébergent le restaurant panoramique. Le corps principal du bâtiment habillé d’un bardage bois, offrira également de grandes terrasses en débord. Le volume habité sous la toiture du bâtiment profitera de perspectives visuelles grâce à une  verrière en façade nord et de larges ouvertures sur le reste du bâti. Enfin, le rez-de-chaussée, en pierres, gardera une certaine transparence grâce à l’emploi de grandes baies vitrées.

L’implantation du bâtiment a été pensée pour tirer profit des ressources du site. L’orientation des façades et des ouvertures ont été positionné en fonction de la course naturelle du soleil. Cette apport valorisé de lumière naturel est un atout à la fois pour le confort d’usage de l’Hôtel-Résidence mais aussi pour la performance énergétique de la construction. Par ailleurs, cette orientation permet d’offrir aux futurs clients une vue dégagée sur les massifs au sud et à l’ouest.

Le volume bâti a été fractionné en 3 volumes, symbolisés par les failles visibles en toiture. Ce choix architectural permet de limiter l’impression de compacité du projet, que l’on retrouve dans l’architecture locale. De plus, ces coupures offrent une transparence des vues dans le tissu bâti de Valloire, tout en respectant l’échelle des bâtiments voisins.