L’urbaniste et l’architecte au cœur de l’adaptation aux changements climatiques

La nécessité de passer du modèle énergétique actuel, essentiellement basé sur les énergies fossiles,  à un modèle plus sobre en émissions de GES, appelle à une reconsidération des échelles de l’action à entreprendre. Les questions liées aux dérèglements climatiques et aux problématiques énergétiques, de par leurs natures, peuvent être traitées de manière simultanée. L’échelle locale se prête logiquement à l’étude de ces problématiques. En effet, seule l’approche territorialisée de l’urbanisme et de l’architecture permet de penser en même temps les questions économiques, sociales et environnementales.

Les pôles urbains représentent près de 1% de la surface terrestre et accueillent la moitié de la population mondiale. Ils comptent actuellement pour près de 63% de la part d’énergie globale consommée et représentent de ce fait un territoire d’enjeu prioritaire dans l’action des architectes et des urbanistes dans la lutte contre les changements climatiques.

En France, le bâtiment représente plus de 40% des consommations énergétiques nationales et près de 20% des émissions de GES, en ville c’est le double. La réduction de la consommation énergétique globale des bâtiments est donc un véritable défi pour l’adaptation aux changements climatiques et la qualité de l’air de nos villes.

L’urbaniste et l’architecte de par leur formation et leur expérience sont porteur de propositions d’aménagements urbains intégrés (usages, mobilités, énergie, écologie, participation,…) et d’innovations architecturales et techniques permettant de répondre de manière concrète au défi des consommations énergétiques et des émissions de GES associés à la conception de la ville de demain.

Engagements internationaux et Partenariats climatiques

Aktis prend un engagement fort pour la promotion d’un urbanisme et d’une architecture en adéquation avec les défis actuels et à venir. Pour parvenir à nos objectifs nous prenons des engagements chiffrés et contraignants et nous développons des partenariats stratégiques.

L’engagement NAZCA - Non-State Actor Zone for Climate Action (en cours d’obtention)

Le plan d’action LIMA-PARIS (dans le cadre de la Convention-Cadre des Nations-Unies sur les Changements Climatiques) ou Agenda des solutions est une initiative des gouvernements français et péruvien lancé lors du sommet de New-York en septembre 2014 et concrétisé lors de la COP 20 de Lima en novembre 2014.

L’objectif est d’associer l’ensemble des acteurs de la société civile pour prendre des engagements sur le climat et déployer immédiatement des actions opérationnelles.

La plateforme NAZCA recueille les initiatives des villes, des régions, des entreprises, des investisseurs et donne des éléments clés du plan d’actions,  LIMA-PARIS.

AKTIS architecture & urbanisme durables s’est engagée auprès de la plateforme NAZCA à réduire l’empreinte carbone de ses projets de 20% à l’horizon 2020. Notre engagement est un engagement chiffré, un objectif qui mobilise toute l’équipe d’AKTIS.

L’atteinte de cet engagement auprès des instances internationales passe par le déploiement d’une stratégie d’entreprise intégrée, supposant un  dialogue efficace des différents acteurs impliqués dans nos projets.

Partenariat avec l’ONG CO2 solidaire et Geres

Pour concrétiser nos engagements en faveur du climat, AKTIS a conclu un partenariat avec le GERES – Groupe Energies Renouvelables, Environnement Et Solidarités ; association non-gouvernementale qui travaille activement sur les questions des énergies renouvelables, de la maîtrise de l’énergie, de l’environnement et de la solidarité climatique internationale.

Ce partenariat nous permettra de fournir à nos clients la possibilité de compenser partiellement ou en totalité leur empreinte carbone de projet. La compensation se fera via le fond du GERES et servira au financement de projets économes en carbone. Nous offrons ainsi à nos clients la possibilité de participer au mécénat climatique, levier économique indispensable pour la mise en œuvre des stratégies d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques.

Vivapolis – Institut de la Ville Durable

AKTIS architecture & urbanisme durables est désormais adhérent de la démarche Vivapolis et membre du consortium porteur du Démonstrateur Industriel pour la Ville Durable « la ville grandeur nature, Chamrousse la smartstation connecté ».

Vivapolis est la marque ombrelle visant à fédérer les acteurs français – privés et publics – qui veulent promouvoir, à l’international, une ambition partagée d’un développement urbain durable. Cette démarche est collectivement développée et soutenue par les pouvoirs publics français ainsi que par des fédérations professionnelles du secteur privé.

Vivapolis s’organise autour de 6 axes stratégiques :

  • organiser la croissance urbaine,
  • assurer la résilience des territoires urbains,
  • répondre aux besoins des populations,
  • concevoir des modèles économiques soutenables,
  • développer une mobilité durable,
  • rendre la ville plus performante.

AKTIS architecture & urbanisme durables pourra promouvoir sa démarche et son engagement en utilisant le logo Vivapolis sur ses supports de communication.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de Vivapolis

Empreinte climatique et carbone de nos projets

« L’énergie la plus respectueuse de l’environnement, c’est l’énergie qui n’est pas consommée »

AKTIS propose aux maîtres d’ouvrages publics et privés la possibilité de quantifier et de qualifier les émissions de carbone de leurs projets.

Le point de départ de cette initiative part du constat que la seule construction d’un bâtiment aux normes RT 2012 consomme plus d’énergie que son utilisation pendant 30 ans. Beaucoup d’efforts ont été consentis pour réduire les consommations d’énergies des bâtiments mais très peu de choses ont été faites en ce qui concerne la conception et la réalisation, c’est-à-dire l’empreinte carbone des matériaux et de leur mise en œuvre.

Afin de traduire notre volonté d’inclure la donnée carbone et énergétique dans le bâtiment,  nous l’intégrons dès la conception.

Nous proposons à nos clients de dresser l’empreinte environnementale et carbone de l’ouvrage dès sa conception. Cette démarche permet :

  • De faire un inventaire précis des GES engendrés par le projet et de corriger la conception pour arriver à un projet responsable, par une écriture architecturale exemplaire et une conception technique innovante ;
  • Intégrer les nuisances environnementales dès la conception et les amoindrir ;
  • Choisir des matériaux bio-sourcés et locaux ;
  • Intégrer des innovations technologique en matière de management énergétique ;

Label climat AKTIS

La seule construction d’un bâtiment aux normes RT 2012 consomme plus d’énergie que son utilisation pendant 30 ans. Beaucoup d’efforts ont été consentis pour réduire les consommations d’énergies des bâtiments mais très peu choses ont été faites en ce qui concerne la conception et la réalisation, c’est-à-dire l’empreinte carbone des matériaux et leur mise en œuvre.

Au cours de cette dernière décennie, l’émergence des bâtiments basse consommation a permis de  réduire de près de 60 % les émissions de gaz à effet de serre (GES) liées à l’utilisation des bâtiments neufs. Ainsi, un bâtiment de logements collectifs respectant la RT 2012 est responsable en moyenne de l’émission de 4 kg.éqCO²/m²/an par ses consommations énergétiques. Le chantier seul d’un bâtiment traditionnel en béton émet près de 400 kg.éqCO2/m², soit davantage que les consommations énergétiques de celui-ci pendant plusieurs décennies. Par conséquent, pour les maîtres d’ouvrage et les maîtres d’œuvre, la problématique des émissions de GES des bâtiments se déplace vers leur phase de construction.

AKTIS crée un label climat pour les ouvrages  d’architecture et la rénovation. Ce label comprend un audit des émissions de GES, l’empreinte environnementale ainsi que son impact économique et social. L’obtention de ce label se fait à partir de la conception de l’ouvrage et prend en compte la phase construction ainsi que la durée de vie de ce dernier.

Repenser les Villes pour préparer la société post-carbone

« Solutions locales pour un désordre global »

En marge de la COP21, s’est tenue la conférence des villes pour la lutte contre les changements climatiques. L’intégration des collectivités locales dans les négociations climatiques répond à une volonté de repenser l’échelle des actions. Les villes, étant les premières consommatrices d’énergies et premiers premières émettrices de GES, en sont le terrain idoine pour amorcer et réussir la transition énergétique tout en conciliant développement économique et bien-être social.

L’Union Européenne s’est engagée à diviser par 3 les consommations énergétiques et les émissions de GES des villes à l’horizon 2050. Les grands pôles urbains sont engagés en une mue pour répondre aux défis climatiques, énergétiques, économiques et sociaux du 21ème siècle.

Dans notre vision, la transition vers la ville post-carbone doit se faire par une approche pragmatique pour concilier une multiplicité de temporalités et les articuler avec des rythmes physiques, d’investissements et de transformation socio-économiques sur des territoires différents. La ville post-carbone, la ville de demain se doit d’être le point de convergence des enjeux :

  • Économiques futurs,  car la dynamique de création  de richesse demeure indissociable de la concentration de l’innovation et des talents et celle-ci advient toujours dans les villes ;
  • Enjeux sociétaux avec la possibilité d’amorcer une société post-carbone prenant en compte des modes de vies et d’organisations urbaines nouvelles, ainsi que la possibilité d’abaisser  les inégalités ;
  • Enjeux environnementaux, en tentant d’amoindrir l’impact des villes sur l’environnement mais aussi de les préparer et les adapter aux changements climatiques que nous constatons déjà.

Financement de l’effort climatique

S’engager dans la lutte contre les changements climatiques implique des investissements financiers important et des surcoûts pour les maîtres d’ouvrage.

AKTIS architecture et urbanisme durables propose à ses clients de les accompagner dans les recherches de financements classiques et innovants. Notre offre d’accompagnement recouvre les mécanismes financiers nationaux, européens ainsi que des financements alternatifs.

Recherches et Innovations