LIEU
Chamrousse – Le Recoin (38)

MAÎTRES D’OUVRAGE
Commune de Chamrousse (38) & futurs promoteurs.

MAÎTRISE D’ŒUVRE
AKTIS – architecture urbanisme & paysage – Mandataire

LAURÉAT
décembre  2015

COÛT TOTAL
150 M€ HT

SURFACE
77 000 m² SP

PROGRAMME
Démarche Bas -Carbone & Smart Station Connectée
– Commerces et services
– Salle multi-usages
– Espace «Smart Station»
– Centre aquatonique
– 562 logements
– 173 chambres d’hôtel
– 380 stationnements sous-sol

EQUIPE DE MAÎTRISE D’ŒUVRE
– J-F LYON-CAEN (38) – architecte consultant
– TPFI (38) – TCE
– AQUACONSEILS (38) – programme centre aquatique
– Atelier GARDONI (69) – paysage
– Groupe DEGAUD (38) – foncier, environnement
– VDCom (75) – relations publiques et communication
– SARECO (69) – stationnement, mobilité

LA SMART STATION DU XXIe SIECLE

Forte de l’empreinte qu’elle a laissée dans l’histoire du ski alpin français au XXe siècle, Chamrousse est en passe de réussir le virage du XXIe siècle pour devenir l’emblème de la station quatrième génération. Sa géographie (1.700 m d’altitude au pied d’un bassin de 500.000 habitants) et sa future entrée au Parc Naturel Régional de Belledonne, sont les axes stratégiques de développement économique sur lesquels Chamrousse 2020 pourra s’appuyer.

Le projet confié en 2015 à AKTIS architecture urbanisme & paysage passe par une restructuration globale du cœur de la station. Cette « remodélisation » de Recoin, alliée à une offre de nouveaux services (hôtels 4 étoiles (espaces de co-working, centre balnéotonique, commerces…) et de nouveaux usages (station connectée) a pour ambition de faire de Chamrousse un pôle d’attractivité majeur du tourisme d’affaires et de loisirs 4 saisons des métropoles limitrophes et parisiennes. Le projet dans son fond et sa forme est une réponse aux problématiques de changements climatiques et aux enjeux économiques qui en découlent (activité saisonnière — précarisation des emplois et services — mouvement de population). Il renouvelle également l’image architecturale et contemporaine de la station.

Chamrousse, la nouvelle Eco-station
L’innovation est au cœur du projet, elle se vérifie également dans les partis pris écologiques. Ces derniers répondent à une volonté politique de faire de Chamrousse un modèle en termes d’intégration des problématiques environnementales. Le recours aux énergies renouvelables est donc systématique, l’optimisation de l’existant indispensable (désimperméabilisation des sols, rénovation énergétique du bâti,…) création d’une vraie politique de gestion de l’eau et des déchets et d’incitation à la mobilité douce (navettes électriques, vélos électriques, piétonnisation du cœur de la station…). Plus d’attractivité pour une empreinte carbone optimisée résume parfaitement les objectifs de la municipalité.