ÉDIFIM LAVOISIER, les Iris

LIEU
Grenoble (38)

MAÎTRE D’OUVRAGE
Édifim

COÛT
2.8 M € HT

SURFACES
2 290 m² SP

PROGRAMME
Construction de 33 logements (23 logements en accession et 10 logements locatifs) et 28 places couvertes de stationnement

MISSION
Complète

BUREAUX D’ÉTUDE
Fluides : Ingénergie
Structure : Cebea
Économie : Arcea
VRD : Dmi Infrastructures et Paysages

RT 2012

Caractéristique du traitement environnemental
Toute la partie non construite de la parcelle est entièrement végétalisée.
Cette partie est traitée comme un jardin paysager avec une zone arborée (afin de lutter contre le phénomène d’Ilot de Chaleur Urbain, très présent au centre de Grenoble) et avec des carrés potagers (un par résident) accessible depuis le rez-de-chaussée. Les nombreuses terrasses sont toutes végétalisées avec 50 cm de terre et concourent à lutter contre ce phénomène d’ICU.
Par ailleurs, pour lutter contre le phénomène de surchauffe dès le début du printemps, un principe de protection solaire fixe est assurée par un système de casquettes béton horizontale. Concernant le traitement des Eaux pluviales, un dispositif de rétention et de stockage des eaux pluviales est prévu sous des allées de circulation piétonnes.

Traitements particuliers
L’opération se compose d’un bâtiment constitué de deux montées de logements comprenant au total 33 logements dont 23 accessions et 10 locatifs sociaux. Ces deux montées sont reliées par un socle en rez-de-chaussée comprenant l’ensemble du stationnement automobile de l’opération.
L’opération, fragmentée en 2 volumes, offre un jeu de terrasses généreusement ouvertes sur le paysage proche lointain, offrant ainsi un jardin fleuri pour l’ensemble de ses résidents.
Un premier volume en R+5 orienté Est/Ouest vient s’adosser à l’immeuble existant (en R+5). Il reprend le gabarit du bâtiment existant sur les dix premiers mètres puis descend en épannelage jusqu’à la hauteur maximale de référence en 2+Attique ; puis se retourne en L avec une orientation Nord/Sud. Une faille Est/Ouest est ainsi créé au centre de l’opération, qui laisse percevoir le cœur de l’ilot. Le concept de l’opération est de fragmenter le long linéaire de façades (57mètres) pour donner l’apparence de deux volumes. La faille centrale sépare les deux montée et créée deux entités (montée A et montée B) reliées par un socle commun (les garages).
Façade Est, le socle est traité en béton séquencé par des joints creux verticaux pour la partie garage et entrées d’immeuble, et en enduit blanc pour les deux logements du rez-de-chaussée. Les halls d’entrée sont entièrement vitrés et légèrement en creux afin d’être repérables depuis l’espace public. Des fentes en vitrage feuilleté de 0,50 x 1,70 m de haut viennent animer la rue et amènent de la lumière naturelle dans les garages.
Façade Ouest, côté intérieur d’ilot, le béton se compose de percements oblongs reprenant le dessin de jonc, de roseaux et amène de la lumière naturelle et la ventilation nécessaire au garage. Cette modénature végétale vient faire échos au jardin en pleine terre à l’ouest du bâtiment.