Tour Panache
Détails
Lieu
Grenoble (38)
Maître d'ouvrage
Altarea Cogedim
Lauréat / Livraison
courant 2018
Surface
3 379 m² SP
Coût total (estimatif)
4 234 000 € HT
Label
Label RT 2012 - 30% - Écocité
Mission

BASE + EXE

Programme

 R+16

  • 42 logements en accession
  • Logements en RDC
Bureaux d'études
  • CTG – structure
  • Nicolas Ingénieries – fluides
  • EDITEC – économie
  • SOCOTEC - contrôle

La réponse urbaine, l’écriture architecturale et la réflexion sur les pratiques de l’habitat se complètent pour aboutir à un bâtiment exemplaire, largement ouvert sur l’extérieur, accessible à tous et performant au niveau des consommations énergétiques. Il s’agit de démontrer ici la possibilité de réaliser un bâtiment innovant et économiquement raisonnable tout en offrant aux usagers une qualité de vie réelle et attractive. Une réflexion à l’échelle de l’îlot a été menée, afin de créer des lieux à échelle humaine, qui seront partagés par tous et animés. 

Le vivre ensemble ne s’invente pas sur le trottoir, il faut des lieux entre l’espace public et l’espace intime où les gens puissent prendre le temps de se rencontrer. Le cœur d’îlot est traité comme une place de village, support de rencontre. Notre immeuble répond à cet objectif en s’ouvrant vers le cœur d’ilot et en offrant des vues sur le parc pour la plupart des appartements. Il se propose également de donner aussi une autre image de la hauteur, en y inventant d’autres typologies radicales.

Pour tenter de clore définitivement la question des ponts thermiques, il fallait supprimer les balcons. Dès lors, comment offrir aux habitants la relation à l’extérieur qu’ils attendent légitimement d’un logement dans cette ville si froide l’hiver mais si chaude l’été ? Comment casser la distinction étages nobles/étages inférieurs ? Pour résoudre cette double équation, écologique et sociale, il nous a paru nécessaire de désolidariser la fonction « balcon, de la fonction « habitation » et d’empiler les balcons sur plusieurs niveaux sur le toit. Ces espaces apporteront une pièce de plus en plein ciel, desservie par ascenseur. Lorsque la chaleur de l’été devient étouffante, ces balcons permettront aux habitants de respirer et de dialoguer d’égal à égal avec le massif de Belledonne.